Pourquoi la carte électronique est-elle indispensable dans le monde du high-tech ?

La carte électronique est un composant qu’on retrouve de plus en plus dans les appareils high-tech en ce moment. Il faut savoir que dans cette carte, plusieurs types d’éléments sont présents. Ces composants sont très sensibles et peuvent se détériorer facilement. De ce fait, la carte électronique doit être protégée par une structure mécanique.

La carte électronique, de quoi est-elle composée ?

On reconnaît également la carte électronique sous l’appellation : circuit imprimé. Il s’agit d’une carte sur laquelle sont assemblées différentes couches de matériaux isolants ainsi que différents niveaux de cuivre. Ce type de carte a succédé aux anciens circuits électriques plus difficiles à gérer avec les nombreux fils électriques qui les composaient. Sur une carte électronique, il est indispensable d’avoir des éléments de connexion électrique qui relient les différentes sections du circuit imprimé entre elles. Le gravage des couches de cuivre et de ses différents éléments ne peut être effectué qu’à travers un procédé chimique. Pour ce faire, la structure de base de la carte va être plaquée pour ensuite être recouverte de masque de soudure et de marquages qui vont servir d’indications concernant la position des éléments électroniques qui se trouvent sur la carte. Dans les détails, une carte électronique est composée d’éléments analogiques comme l’amplificateur opérationnel et le condensateur, les transformateurs, la résistance, le transistor ainsi que la bobine. On a aussi des éléments numériques comme le multiplexeur et le démultiplexeur, le compteur et le décompteur, ainsi que les circuits soustracteurs et additionneurs.

Les cartes électroniques, sujettes à une pénurie de production

Même si les cartes électroniques sont présentes dans presque tous les appareils électroniques, la pénurie de composants électroniques constatée au niveau mondial n’a pas épargné la disponibilité de cet élément dans le commerce. Cette pénurie est en partie due à la tension économique constatée entre la Chine et les USA, obligeant certaines usines à limiter leur production. Mais on a aussi constaté que la crise du Covid-19 a eu un impact majeur sur la quantité des cartes électroniques produites étant donné que de nombreux fabricants de circuits imprimés ont été obligés de fermer leurs portes depuis un certain temps. Le souci c’est que cela a impacté de nombreux autres secteurs et de nombreux consommateurs qui utilisent au quotidien des appareils dotés de ces cartes. La solution est alors de lancer des projets de conception de ces cartes et composants électroniques sur le territoire européen pour éviter la dépendance à la Chine ou aux autres pays producteurs et afin d’assurer un approvisionnement stable du marché, sur le long terme.

La carte électronique : utilité et les différents types

La carte électronique est le cœur de nombreux composants électriques de différents types d’appareils high-tech. Elle a pour rôle de connecter électriquement ces différents éléments pour pouvoir ensuite disposer d’un circuit complexe. On la retrouve surtout sur les appareils connectés et les équipements spécifiques comme les composants de gestion énergétique qu’on peut voir sur les plaques solaires ou photovoltaïques. Il y en a aussi dans les téléviseurs, les radios, les télécommandes, les différents types d’appareils électroménagers, les consoles de jeux vidéo, les tablettes et bien d’autres encore. En d’autres termes, c’est un élément indispensable. Sur le marché, on peut avoir différents types de circuits imprimés. On a tout d’abord les cartes à face simple avec une seule face de la base qui va être imprimée avec une couche de cuivre et une couche d’élément isolant. Ensuite, il y a les cartes à double face qui sont composées de 2 niveaux de cuivre conducteurs et d’un niveau d’isolant en sus. On retrouve aussi des orifices qui permettent le maintien des différents éléments du circuit électrique sur la base de ce type de carte. Ce qui facilite la liaison électrique entre les différents niveaux conducteurs. Enfin, il y a les cartes électroniques multicouches qui sont composées d’un minimum de trois niveaux conducteurs et autant de couches isolantes.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *