Comment savoir si un numéro est surtaxé ?

Les numéros de service à valeur ajoutée ou numéros surtaxés pullulent et prennent vite les clients au dépourvu. Pour les reconnaître et éviter de vous retrouver avec une grosse facture téléphonique à la fin du mois à votre insu, suivez ces conseils.

Les numéros SVA apparaissent avec une bannière violette

C’est la méthode la plus simple pour reconnaître les numéros spéciaux. Généralement, ils apparaissent avec une bannière violette très reconnaissable, tandis que les numéros gratuits détiennent une bannière verte. Dès que ce code couleur apparaît près d’un numéro, vous pouvez être certain que c’est un appel surtaxé. Dans ce cas de figure, le montant de l’appel doit obligatoirement être précisé en dessous et c’est la tarification des numéros surtaxés qui est appliquée. À noter que le coût d’appel reste inchangé peu importe le moment de l’appel (la nuit, le jour ou l’après-midi).

Les numéros surtaxés commençant par 08

C’est le signe distinctif de ces types de numéros. Les numéros surtaxés commencent presque toujours par 08. Bien entendu, ce n’est pas une science exacte vu que certains numéros du service public commencent également par ces deux numéros. Cependant, vous pouvez également ajouter une autre composante pour être certain de ne pas vous tromper : ce sont des numéros longs. C’est le deuxième critère distinctif des SVA, et celui qui permet d’alerter les utilisateurs.

Les SVA sont inscrits dans un annuaire spécial

Il est possible de déterminer si un numéro est surtaxé en le recherchant sur un annuaire spécialisé. L’annuaire inversé des Numéros SVA permet de retrouver le détenteur (la société ou le service) du numéro, si c’est SVA et à combien se résume le coût d’un appel. Cet annuaire a été créé et mis en ligne à l’initiative des opérateurs de communication et des éditeurs qui souhaitent une transparence au niveau de l’utilisation des numéros spéciaux.

Cette initiative fait suite à la loi du 17 mars 2014 ou Loi Hamon qui protège les consommateurs, tout en permettant aux professionnels d’exercer. En effet, bien que diabolisé par de nombreux consommateurs, l’appel surtaxé reste un modèle téléphonique comme un autre.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *